Licence aéronautique et BAV

Share

Bonjour, nous suivons dans le service un adolescent de 17ans :

On rapporte une notion de mort subite chez son frère à l’âge de 1an et demi, sans cause retrouvée.

Il a été admis une première fois en hospitalisation à l’âge de 8ans pour bilan de malaise avec perte de connaissance au repos, à l’école avec prodromes vaso-vagaux.

L'échocardiographie était normale. L’ECG  initial (figure 1)  met en évidence un BAV1. L’enregistrement Holter ECG enregistre des passages en BAV2 Mobitz 1 en période nocturne. Enfin, le PR se raccourcit pendant l’épreuve d’effort. On conclut à un malaise vaso-vagal avec découverte fortuite de troubles conductifs nodaux.

A l’âge de 15ans, il présente un nouveau malaise, mais cette fois-ci sans perte de connaissance. Il est assis, dans un bus, dans un contexte de forte chaleur. Il décrit une sensation de malaise avec sueurs, flou visuel, accompagnée de pâleur. Il bénéficie d’un nouveau bilan qui est inchangé : l'ECG montre une alternace de PR longs et PR courts, évocateurs d'une dualité nodale quelques passages en BAV2-mobitz 1, Holter ECG qui retrouve des périodes de Luciani-Wenckebach nocturnes et des pasages en 2/1. L' épreuve d’effort est normale, sans trouble conductif à l'effort.

Nous le revoyons cette année, il est totalement asymptomatique depuis 2ans mais désire débuter une formation afin d’obtenir son brevet de pilote d’avion privé. Il nous est adressé pour avis cardiologique.

Qu’en pensez-vous ? Donnez-vous votre accord cardiologique au médecin fédéral? Demandez-vous d’autres examens complémentaires ? Merci pour vos avis

Demande l'avis d'un confrère: 
Oui

Type de tracés:

Prothèse:

bonjour Mathieu,

le cas est plus difficile du point de vue "légal" que médical il me semble

sur ce que tu nous montres, je vois des malases vagaux, une dualité nodale avec tout de meme de petits troubles conductifs nodaux (période réfractaire antérograde voie rapide tout de meme longue et surtout ca ne semble pas fonctionnel mais plutot organique car cest quand il s'accélere sur une grosse arythmie sinusale respratoire qu'il bloque dans la voie rapide). Apres l'existence d'une dualité est aussi un facteur de petits troubles conductifs dans la voi rapide (on a eu l'expérience d'amélioration de la conduction dans la voie rapide apres ablation de la voie lente). Le bloc AV 2/1 nocturne me parait plus banal sauf si prolongé.

je rechercherai de manière systématique une pathologie musculaire et une CIA (echo normale je crois) et je ferai un ECG aux freres et soeurs et aux parents (et génétique si tr condutifs chez les apparentés). IRM éventuellement aussi (patho septul ou sequelle myocardite meme si peu probable). Et suivi régulier.

a t il eu un tilt test ? concernant l'exploration, je pense que je la ferai tout de meme pour avoir des arguments forts concernat le probleme du pilotage de l'avion (éliminer tr conductif infra nodal, prouver dualité, rechercher éléments d'organicité avec test blocage autonomique)

maintenant concernant l'autorisation de piloter un avion ??? bigre ... c'est comme pour la plongée ca ! c'est le médecin fédéral qui décide non ?... et l'existence de trouble conductif meme nodal et de malaises meme vagaux ne va pas les enthousiasmer ... je ne ferai que donner mes conclusions mais ne me prononcerai pas sur l'aptitude

en esperant t'avoir vaguement aidé

Philippe

Merci Philippe pour tes conseils.

Je suis d'accord avec toi le fait le principal problème est plus légal que médical...

Il a effectivement bénéficié d'un tilt test qui est normal ainsi que l'échographie (éeffectuée par des cardiologues congenitalistes), qui n'a pas permis de retrouver de CIA.

Pour l'instant, après en avoir discuté tous ensemble, il n'est pas prévu de lui réaliser d'exploration électrophysiologique. Si le medecin fédéral lui interdit la license pour raison cardiologique, nous devrons peut-être nous y résoudre....